Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Navigation principale

Infos...

La Région Hauts de France, en partenariat avec l'Agglomération de la Région de Compiègne et les entreprises du Compiégnois, lance un site internet pour consulter les offres d'emploi à proximité.
Contact : 0344854468 ou severine.pillon@prochemploi.fr

En savoir plus...

Carte interactive

Carte interactive

Les associations

Consulter l'annuaire des associations de la ville de Margny-les-Compiègne.

Entrez

Comment venir

Hôtel-de-Ville :
117 avenue Octave Butin
BP 90109
60281 Margny-Lès-Compiègne Cedex
Tél. : +33 (0) 3 44 90 73 00
Fax : +33 (0) 3 44 83 23 95

E-administration

En ligne: paiement restauration scolaire, multi-accueil et démarches administratives.

Entrez

à ne pas manquer...

Liens utiles

Vous êtes dans : Accueil > Agenda > 06-2016 > Exposition : Christophe THOMAS

Exposition : Christophe THOMAS
Du 7 juin 2016 au 9 juillet 2016

Médiathèque Jean Moulin

_____________________________________________________________________

CHRISTOPHE THOMAS                     

Gravure

Du 07 juin au 09 juillet 2016 - Médiathèque Jean Moulin

Vernissage le jeudi 09 juin à 18h30 (écritures et lectures poétiques d'après les œuvres)

Web 2.0 Humanité : ce titre choisi par Christophe Thomas nous plonge rapidement dans le sujet que va défendre l’artiste, avec justesse et sensibilité : remettre en avant l’Humain avec un grand H dans notre monde ultra connecté, dénoncer, en tout cas faire réfléchir, sur les travers et paradoxes des réseaux sociaux, de notre dépendance à la toile, de notre tissu d’« amis » connectés.

Que reste-t-il une fois ces connexions interrompues ? Une certaine solitude qui n’avait disparue qu’en apparence et qui revient plus forte, plus désespérante.

Christophe Thomas se sert de la particularité de la gravure pour démultiplier les portraits, les silhouettes, les corps dans une série d’œuvres où les couleurs sont travaillées dans l’épure, où les lumières surgissent et les regards nous saisissent. Des regards emplis d’émotions et de fragilité qui, indéniablement, nous scrutent, nous interpellent et nous forcent à nous interroger.

Il manie la pointe en acier affûtée de ses burins pour nous offrir une approche tout aussi affûtée de notre société. Comble de l’ironie, le papier, que le web tend à faire disparaître, est très présent, comme support, certes, mais aussi en tant que matière, à part entière.

Christophe Thomas nous offre une exposition « coup de poing » pour nous sortir de notre endormissement, réveiller, une humanité, notre humanité, de plus en plus profondément enfouie.

  • Haut de page