Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Navigation principale

Infos...

 

Carte interactive

Carte interactive

Les associations

Consulter l'annuaire des associations de la ville de Margny-les-Compiègne.

Entrez

Comment venir

Hôtel-de-Ville :
117 avenue Octave Butin
BP 90109
60281 Margny-Lès-Compiègne Cedex
Tél. : +33 (0) 3 44 90 73 00
Fax : +33 (0) 3 44 83 23 95

E-administration

En ligne: paiement restauration scolaire, multi-accueil et démarches administratives.

Entrez

à ne pas manquer...

Liens utiles

Vous êtes dans : Accueil > Economie et Urbanisme > Aménagement des quartiers > Le quartier de "La Prairie"

Le quartier de "La Prairie"

L'Agglomération de la Région de Compiègne a engagé en mai 1991 le programme de la ZAC de la Prairie, localisée sur les communes de Margny-lès-Compiègne et Venette sur un espace de 26,5 hectares.

=====================================================================

Le programme de départ avançait cinq objectifs :

  • désenclaver le site par l'aménagement de plusieurs voies d'accès
  • valoriser le site en développant l'image d'un quartier essentiellement résidentiel
  • créer des espaces verts publics nouveaux
  • créer des équipements d'accompagnement au projet
  • développer la mixité d'un quartier par la création d'emplois sur place

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Calendrier du Programme

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 1991 : élaboration : Réalisation d'un quartier intercommunal devant accueillir 1 250 logements, différents équipements (école, salle des sports,...) et 12 000m² de SHON de bureaux et d'activités.
  • 1996 : dépôt des dossiers de création et de réalisation de la ZAC : Définition au sein de l'étude d'impact, des objectifs et principes d'aménagements de la ZAC
  • 1997 : démarrage urbanisation de la moitié Nord de la ZAC : Création de 13,5 hectares de 515 logements, d'un groupe scolaire, d'une salle polyvalente et d'un parc public.
  • 1999 : dépôt du dossier de réalisation modificatif de la ZAC
  • 2008 : première réalisation sur le territoire de la deuxième phase de la ZAC : création sur Venette d'un terrain de football
  • Fin 2008 : diagnostic de la première phase de la ZAC
Répartition du nombre de logements
 

Phase 1

Phase 2

Totaux

MARGNY 281    
VENETTE 234    
Totaux 515    
Phase 1 : Le projet offre une mixité entre logement social et privatif
 

Parc social

Parc privé

Totaux

MARGNY 108 173 281
VENETTE 137 97 234

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ZAC de la Prairie - Phase 1

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ZAC de la Prairie - Phase 2

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les élus ont souhaité se donner un temps de réflexion avant d'engager l'achèvement de la ZAC. En 15 ans, les évolutions du contexte et des modes de vie, les projets en cours, amènent à se poser un certain nombre de questions. C'est pourquoi, une enquête qualitative auprès des habitants et usagers du quartier a été menée afin de dresser un bilan de la Phase 1 avant d'entamer une réflexion sur l'aménagement de la Phase 2.

La Prairie 2ème phase - intentions urbaines et programme envisagé

Intentions générales

Site de centre d'agglomération, le quartier de La Prairie présente une mixité programmatique avec le développement de logements aux typologies variées (individuels en bande, petits et grands collectifs), d'équipemens dédiés à l'enfance et aux sports, de commerces en rez-de-chaussée de collectifs et de petits bureaux.

Jonction entre Phase 1 et Phase 2

Positionné en angle, un collectif achève le linéaire bâti de la rue du général de Gaulle et annonce la deuxième phase de La Prairie en se retournant sur l'avenue de la Grande Armée, suivant l'organisation générale du projet. Il qualifie l'un de ses côtés de la placette créée au cœur de La Prairie et s'affiche avec un pignon sud-est sur le parc urbain.

La lisière Nord du site

Trois bandes de collectifs, accueillant des commerces et équipements en rez-de-chaussée, s'organisent perpendiculairement au mail. Pour exister à la fois sur le mail et sur le parc urbain, le bâti s'étire entre les deux. Ce dispositif permet l'établissement d'un front perméable au Nord du mail des équipements et donc des vues ponctuelles sur le parc urbain.

La partie centrale du site

Elle se décompose en une partie Nord et une partie Sud présentant une organisation du bâti différenciée. Afin d'en assurer la cohérence et la porosité, les lots sont traversants et ne pourront être scindés. Cependant, pour favoriser la diversité architecturale, la conception de ces lots sera répartie entre différents Maîtres d'œuvre voire Maître d'ouvrage.

En face des équipements du parc urbain prend place une série de collectifs formant un front dense et strict. Le bâti doit à la fois accompagner le mail et assurer une transition vers l'intérieur des îlots.

Entre les collectifs sur le mail et les individuels le long du chemin noir, une succession de bandes bâties perpendiculaires aux voies mixant petits collectifs et individuels s'étire au Sud de la partie centrale et assure la transition entre ces deux échelles bâties. Ce dispositif permet la composition d'un front aéré et flou laissant filtrer vers les jardins privatifs. Ces bandes bâties sont desservies par des allées ou venelles semi-privatives traversant les îlots de part en part.

La lisière Sud du site

A la recherche d'une continuité avec la petite échelle du Venette ancien, des séries de maisons individuelles en bandes prennent place au Sud de la "rue de Compiègne prolognée" sur des parcelles plus ou moins larges et constituent un linéaire attrayant et vivant. Elles seront protégées de la voie ferrée côté Venette par des merlons densément arborés.

Côté Margny, le cordon protecteur des individuels est un linéaire de bureaux qui s'étire le long du chemin noir et s'affiche le long de la voie ferrée.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • Haut de page