Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Navigation principale

Infos...

Carte interactive

Carte interactive

Les associations

Consulter l'annuaire des associations de la ville de Margny-les-Compiègne.

Entrez

Comment venir

Hôtel-de-Ville :
117 avenue Octave Butin
BP 90109
60281 Margny-Lès-Compiègne Cedex
Tél. : +33 (0) 3 44 90 73 00
Fax : +33 (0) 3 44 83 23 95

E-administration

En ligne: paiement restauration scolaire, multi-accueil et démarches administratives.

Entrez

à ne pas manquer...

Liens utiles

Vous êtes dans : Accueil > Agenda > 02-2019 > Exposition : Stéphane Gaudion

Exposition : Stéphane Gaudion
Du 5 février 2019 au 2 mars 2019

médiathèque Jean Moulin

_____________________________________________________________________

Exposition : Stéphane Gaudion

Photographie : Présence(s)

médiathèque Jean Moulin - du 5 février au 2 mars 2019

Vernissage le vendredi 8 février à 18h30
avec écritures et lectures poétiques d'après les œuvres

Stéphane Gaudion part et nous invite à la rencontre de ces Présence(s). Personnage solitaire, couple ou ombre, ils sont protagonistes d’une histoire, leur propre histoire mais aussi celle que l’on se plaira à inventer.

L’artiste arpente rues ou plages pour capter, à la dérobée, des postures spontanées et n’use d’aucun artifice pour ses prises de vue jugeant que l’image doit se suffire à elle seule.

Dans des clichés sobres et bruts aux allures de cartes postales touristiques, en couleur ou noir et blanc, le photographe voit au-delà d’une réalité figée, d’un instant arrêté, et invente une réalité ressentie. Sans chercher à tout prix l’éclatant et l’esthétisme, il prend et transmet avec questionnement, tendresse ou ironie.

Il nous livre des atmosphères dans des cadres toujours savamment étudiés. Les lignes d’horizon parfois fuyantes sont celles des contes que l’on porte en soi.

Entre onirisme et concret, réflexion symbolique et minimalisme, l’infiniment ordinaire devient sens et histoire, le merveilleusement simple devient mystère et rêverie.

L’artiste invente des portes ouvertes vers un entre-deux mondes, celui qui pourrait naviguer sans nul doute entre présence(s) et absence(s).

Stéphane Gaudion vole des instants au temps et capte ce que l’on ne regarde pas.

  • Haut de page