Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Navigation principale

Infos...

Carte interactive

Carte interactive

Les associations

Consulter l'annuaire des associations de la ville de Margny-les-Compiègne.

Entrez

Comment venir

Hôtel-de-Ville :
117 avenue Octave Butin
BP 90109
60281 Margny-Lès-Compiègne Cedex
Tél. : +33 (0) 3 44 90 73 00
Fax : +33 (0) 3 44 83 23 95

E-administration

En ligne: paiement restauration scolaire, multi-accueil et démarches administratives.

Entrez

à ne pas manquer...

 

Liens utiles

Vous êtes dans : Accueil > Agenda > 03.2020 > le Printemps des Poètes (annulé)

le Printemps des Poètes (annulé)
Le 14 mars 2020

médiathèque Jean Moulin

_____________________________________________________________________

le Printemps des Poètes

samedi 14 mars - "l'Escapade" quai Guynemer - Compiègne - de 14h à 17h

Au fond, un poème, c’est souvent ça, de simples regards, des mouvements de lèvres, la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace, dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux dont tu peux tendre une main ou une banderole, et aussi la manière dont tu te diras : « Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ». Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose et tout l’univers.

Carl Norac "Petit poème pour y aller"

L’équipe de la Médiathèque vous invite à bord de l’Escapade pour célébrer ensemble le Printemps des Poètes sur le thème du courage et les 100 ans de Boris Vian.

Ce n’est pas un hasard si l’anniversaire des 100 ans de Boris Vian, le 10 mars 2020, tombe en ouverture de cette édition dédiée au Courage... Celui qui écrivait comme quatre chantait du soir au matin et jouait comme personne… ce singulier et magnifique poète de 39 ans savait ce qu’il en était de vivre.

En lien avec le thème national, la médiathèque vous propose une exposition du mardi 10 mars au mercredi 6 mai 2020, mettant à l’honneur les bateliers autour de photographies de Jean-Pierre Gilson. « En effet, le métier n’est pas de tout repos entre navigation et réparation puisqu’il faut savoir tout faire pour devenir batelier ».

Embarquons tous pour une balade poétique au fil de l’eau sur l’Oise.

  • Haut de page