Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Navigation principale

Infos...

Carte interactive

Carte interactive

Les associations

Consulter l'annuaire des associations de la ville de Margny-les-Compiègne.

Entrez

Comment venir

Hôtel-de-Ville :
117 avenue Octave Butin
BP 90109
60281 Margny-Lès-Compiègne Cedex
Tél. : +33 (0) 3 44 90 73 00
Fax : +33 (0) 3 44 83 23 95

E-administration

En ligne: paiement restauration scolaire, multi-accueil et démarches administratives.

Entrez

à ne pas manquer...

Liens utiles

Vous êtes dans : Accueil > Agenda > 06-2019 > Exposition : Anne Meyer

Exposition : Anne Meyer
Du 7 juin 2019 au 6 juillet 2019

médiathèque Jean Moulin

_____________________________________________________________________

Exposition : Anne Meyer

Peinture et gravure : Failles et lumière

médiathèque Jean Moulin - du 7 juin au 6 juillet

Vernissage le vendredi 14 juin à 18h30
Avec écritures et lectures poétiques d'après les œuvres

L’art abstrait d’Anne Meyer, de loin minimaliste, donne tant à voir, aux regards approchés, dans les couleurs, le mouvement, la matière.

La sensualité y prend une part importante, celle qui se rattache à la sensation et non au sensationnel, celle de l’intime, celle qui implique une intégrité absolue, celle qui se joue de force et de fragilité.

La couleur y prend une autre part, celle de l’intensité, de la déflagration, d’un romantisme du chaos ou de la plénitude.

Anne Meyer superpose les couches, fait et refait, ajoute, complète, jouant sublimement avec les transparences, la matité et la brillance. L’on y voit son exigence et la délicatesse de sa poésie. La mise en scène énergique et spectaculaire de ses tableaux impose une puissance indéniable qui brille, brûle, se consume et exulte par la lumière.

Dans le dépouillement apparent de teintes monochromes, à dominantes bleues, grises ou noires, éclatent des orangés, des rouges sang, explosent des pigments or ou argent, fulminent des moirures, éclats, ruissellements ou stries.

Les strates enfouies, capitales, manifestent l’essence de la structure, son histoire, sa mémoire.

Entre contraste et résonance, intensité et finesse, partage et don de soi, l’invitation au voyage est pleine et grande.

Exigeante, l’œuvre d’Anne Meyer est tout simplement belle, très belle.

  • Haut de page