Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Ville de Margny-Lès-Compiègne - Une ville qui bouge !

Navigation principale

Infos...

Carte interactive

Carte interactive

Les associations

Consulter l'annuaire des associations de la ville de Margny-les-Compiègne.

Entrez

Comment venir

Hôtel-de-Ville :
117 avenue Octave Butin
BP 90109
60281 Margny-Lès-Compiègne Cedex
Tél. : +33 (0) 3 44 90 73 00
Fax : +33 (0) 3 44 83 23 95

E-administration

En ligne: paiement restauration scolaire, multi-accueil et démarches administratives.

Entrez

à ne pas manquer...

 

 

Liens utiles

Vous êtes dans : Accueil > Agenda > 11-2020 > Théâtre : Dom Juan et les Clowns

Théâtre : Dom Juan et les Clowns
Le 26 novembre 2020

salle municipale

_____________________________________________________________________

Théâtre : Dom Juan et les Clowns

jeudi 26 novembre 2020, 20h00, salle municipale - Tout public - Durée : 1h30

Compagnie Miranda
Texte Molière
Mise en scène Irina Brook
à partir d’un premier travail de Mario Gonzalez
Avec Jessica Astier, Florent Chauvet, Elodie Robardet, Sylvia Scantamburlo, Jérôme Schoof, Christophe Servas, Thierry Surace
Costumes Théâtre de Nice
Régie Jérôme Schoof

Dans un décor de piste aux étoiles, vous n’allez pas assister à un énième Dom Juan. Le titre de celui-là le dépoussière instantanément de toute ambiguïté en classicisme.

Le texte respecté, même si quelque peu écourté, est porté par une mise en scène burlesque et déjantée qui allie punch et mordant. Sérieux, gravité et réflexion demeurent sous les cris des pantalonnades, les farces, éclats de rire et autres fourberies.

Dom Juan est ce héros anticonformiste, provocateur, épris d’absolu, qui se joue des normes sociétales et maritales. Libertin libertaire, cynique et égoïste, il est promis à une fin tragique. Entouré de six personnages hauts en couleur, l’ensemble compose un hilarant carrousel où les rires et les larmes, l’insouciance et l’angoisse, se rejoignent.

Sous les mots pas totalement innocents car toujours malicieux, on parle de liberté, de vulnérabilité, de conformisme et d’austérité. Sous la comédie tragique, la satire rondement menée, on secoue, charme et désarçonne le spectateur. Derrière leur nez rouge, les joyeux drilles irrévérencieux sont, dans la démesure des sentiments tragiquement drôles, malgré eux, et nous transportent dans un spectacle inventif et d’une richesse infinie.

Une pièce rythmée, infiniment jubilatoire, portée par des comédiens aussi talentueux qu’étonnants.

Que dit la Presse
« Des acteurs phénoménaux. » France TV
« Un Dom Juan savoureux et inoubliable. » Le Dauphiné
« Une farce burlesque à consommer sans modération. » La Provence
« Un vrai travail d’orfèvre à découvrir absolument. » L’étoffe des songes

_____________________________________________________________________

  • Haut de page