ZOOM sur TROIS aides (1) d’Action Logement

(1) Aides soumises à conditions (notamment de ressources) et octroyées sous réserve de l’accord d’Action Logement Services. Pour connaître les modalités, consultez le site actionlogement.fr.

Depuis plus de 65 ans, la vocation d’Action Logement, acteur de référence du logement social et intermédiaire en France, est de faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi. Action Logement gère paritairement la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés, de la performance des entreprises et de l’attractivité des territoires. Grâce à son implantation territoriale, au plus près des entreprises et de leurs salariés, ses 18 000 collaborateurs mènent, sur le terrain, deux missions principales. Construire et financer des logements sociaux et intermédiaires, prioritairement dans les zones tendues, en contribuant aux enjeux d’éco-habitat, de renouvellement urbain et de mixité sociale. Le groupe Action Logement compte 500 filiales immobilières dont 51 ESH et un patrimoine d’un million de logements sociaux et intermédiaires. Sa deuxième mission est d’accompagner les salariés dans leur mobilité résidentielle et professionnelle. Le Groupe s’attache particulièrement à proposer des services et des aides financières qui facilitent l’accès au logement, et donc à l’emploi, des bénéficiaires, qu’ils soient jeunes actifs, salariés en mobilité ou en difficulté.

Aide à l’adaptation du logement au vieillissement : jusqu’à 5 000 € de subvention pour les retraités ou salariés en perte d’autonomie

Pour quels travaux ?

Les travaux doivent porter au moins sur l’une des 3 opérations suivantes :

  • la fourniture et la pose d’une douche avec un receveur extra-plat ou une solution carrelée ayant un indice à la glissance supérieur ou égal à PN 12 ou équivalent, et sa robinetterie associée,
  • la fourniture et la pose d’un lavabo pour personne à mobilité réduite,
  • la fourniture et la pose d’une cuvette de WC rehaussée avec son réservoir et une barre d’appui ergonomique.

Sont également finançables les travaux suivants complémentaires  (la fourniture et la pose d’une porte de douche ou d’une paroi fixe, les barres d’appui ergonomique ou siège de douche, le revêtement de sol et des murs, la réfection électrique, l’éclairage de sécurité, ou l’élargissement de la porte d’accès des sanitaires).

Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié et, en cas de perte d’autonomie, les bénéficiaires doivent être accompagnés par un opérateur d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO).

Pour qui ?

Elle s’adresse sous conditions, notamment de ressources, aux :

  • Retraités d’entreprises du secteur privé, âgés de 70 ans et plus,
  • Salariés ou retraités d’entreprises du secteur privé, âgés de 60 ans et plus, en situation de perte d’autonomie avec un niveau GIR de 1 à 4,

qu’ils soient propriétaires, locataires ou hébergés par leurs enfants.

Le logement, situé dans le parc privé, doit être la résidence principale du bénéficiaire et, le cas échéant, de l’enfant hébergeant son parent.

Un propriétaire bailleur peut prétendre à l’aide, si son locataire correspond à l’un des profils ci-dessous.

Une aide pour se rapprocher de son travail et financer son installation : 1000 € de subvention

Pour qui ?

  • Les salarié(e)s quelque soit la nature de leur contrat de travail
  • Les demandeurs d’emploi qui reprennent un travail
  • Les jeunes qui démarrent un premier emploi ou une alternance

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

  • Le salaire du bénéficiaire ne devra pas excéder 1,5 fois le SMIC, soit 2 332,00 € brut/mois en 2021.
  • Le bénéficiaire travaille ou va être embauché(e)dans une entreprise du secteur privé.
  • Le nouveau logement loué est la résidence principale du bénéficiaire.
  • L’aide permet de se rapprocher de son lieu de travail ou de formation en utilisant les transports collectifs ou en limitant le temps de trajet domicile-travail à 30 minutes.

Action Logement a intensifié l’accompagnement des salariés fragilisés par une perte de revenus dans le contexte de crise sanitaire :

  • L’aide exceptionnelle aux loyers et aux prêts immobiliers est prolongée jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Elle est destinée aux salariés en poste dont les revenus ont baissé d’au moins 15 % à la suite de mesures de chômage partiel. Elle prend la forme d’une aide forfaitaire d’un montant de 150 euros, pendant deux mois.
    Près de 80000 personnes ont déjà pu en bénéficier.
  • L’aide exceptionnelle s’est élargie aux salariés ayant perdu leur emploi depuis le début de la crise sanitaire, et dont les revenus actuels sont inférieurs à 1,5 SMIC. Ils peuvent bénéficier d’une aide d’un montant forfaitaire de 150 euros par mois pendant 6 mois.

Comment accéder aux aides Action Logement ?

Pour bénéficier des aides, tester son éligibilité et faire sa demande :

rendez-vous sur www.actionlogement.fr

  • Pour l’adaptation du logement au vieillissement :

https://www.actionlogement.fr/aide-adaptation-du-logement-au-vieillissement

  • Pour l’aide à la mobilité :

https://www.actionlogement.fr/aide-mobilite

  • Pour l’aide au COVID :

https://www.actionlogement.fr/aide-urgence-logement

Des conseillers clients à l’écoute au 0970 830 831

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×